ZKM

Perspectives

Karlsruhe se veut «ville des arts médiatiques numérique et connectée» soutenant le développement durable au niveau local et mondial.

Dans les années à venir, la ville mettra en place un certain nombre de projets récemment conçus et développera les formats existants en conséquence.

 

1. L’art médiatique dans l’espace urbain et public

En collaboration avec les acteurs locaux de la société civile dans les domaines de la culture numérique et de l’éducation, le festival «Seasons of Media Arts» aura lieu chaque année à partir de 2019. Avec le soutien de la Ville et géré par le ZKM, le festival se déroulera dans différents quartiers de la ville. Les installations médiatiques et les programmes publics s’engagent pour le libre accès aux données et pour le développement d’une «ville numérique connectée» dans laquelle l’autodétermination numérique des citoyens est au premier plan. Le festival interroge de manière critique les nouvelles technologies et participe avec les habitants de la ville à l’élaboration d’une société ouverte, technologiquement informée. L’objectif est de promouvoir la participation numérique et l’inclusion par l’apprentissage tout au long de la vie et, ce faisant, de renforcer les structures de la société civile. Ainsi peuvent se prolonger les concepts participatifs des «open codes» dans l’espace urbain.

La Ville de Karlsruhe entend perpétuer les Schlosslichtspiele, festival d’arts médiatiques en plein air. Est également prévu un programme d’échange avec d’autres festivals de mapping vidéo et des artistes médias étrangers.

La Ville fera la promotion des arts médiatiques dans le cadre de la nouvelle architecture municipale et du développement urbain durable. Pour s’y préparer, un colloque sur la pertinence des arts médiatiques dans l’espace public est prévu.

 

2. La promotion de projets d’arts médiatiques novateurs, coopératifs et en réseau, grâce à un nouveau fonds municipal

Au cours des quatre prochaines années (2020–2023), la Ville encouragera les projets d’art médiatique locaux sous l’angle de la durabilité et de la citoyenneté numérique. Ainsi, le financement pourrait aller à des artistes travaillant dans le domaine de la numérisation et des droits civils, à des collaborations d’artistes avec l’Université des sciences appliquées de Karlsruhe, la HfG et la Majolika Manufaktur afin de développer des imprimantes 3D pour la céramique artistique ou à une série de films et événements de la Kinemathek sur le post-humanisme. D’autres projets interdisciplinaires seront soutenus, tels que l’intégration de la danse et des arts médiatiques.

 

3. Le développement urbain par les industries culturelles et créatives

En tant que mesure transversale, il est prévu de donner un nouvel élan aux industries culturelles et créatives. La transformation des anciens abattoirs en parc de création se poursuivra par la mise en place de nouveaux espaces de travail destinés aux travailleurs créatifs et culturels, y compris les artistes médias. Parmi les projets à venir, citons la Maison des Productions, l’extension du bâtiment de l’incubateur Perfekt Futur, très sollicité, et la construction d’un nouveau centre d’affaires créatif. Tout cela permet non seulement de créer et de consolider les entreprises, mais aussi d’en implanter dans les industries créatives. Le soutien et les conseils fournis par le bureau municipal K³ seront augmentés en conséquence. Avec ces nouvelles infrastructures, un quartier neuf et attrayant se développera et deviendra lieu de rencontre pour les habitants de la ville.

 

4. Extension du réseau de collaboration internationale du ZKM

Le ZKM aimerait étendre ses coopérations internationales aux villes créatives de l’UNESCO et apprendre davantage sur les perspectives et expériences des partenaires internationaux.

En étroite collaboration avec l’Institut Goethe et les acteurs internationaux des arts médiatiques, le ZKM mettra à disposition le projet «Open Codes», tout en tenant compte des intérêts locaux. Des expositions satellites internationales sont prévues dans diverses villes créatives, parmi lesquelles Berlin, Shanghai, Bilbao, Shenzhen, Gwangju et Séoul. «Art in Motion. 100 Masterpieces with and through media» sera présentée à Pékin et très probablement à Bogota ainsi qu’à la célèbre exposition de jeux vidéo du ZKM, «zkm_gameplay», à Barcelone.

Avec ses compétences particulières dans le domaine de la conservation des arts médiatiques, son laboratoire de systèmes vidéo vétustes et le Hertz-Lab, le ZKM offre aux partenaires internationaux d’échanger des connaissances, expériences et travaux scientifiques sur les arts médiatiques, dans les domaines de la conservation, de la restauration, de la numérisation et de la production artistique. Grâce à son partenariat stratégique avec la HONG Media Art Collection en Chine, le ZKM contribue actuellement à la recherche internationale et à la préservation des arts médiatiques en constituant une collection commune.

 

5. Intensification des réseaux, échanges et coopérations à l’échelon international

La Ville de Karlsruhe créera un fonds spécial pour les activités internationales de mise en réseau. Pour la période 2020–2023, l’objectif de ce soutien est d’intensifier les réseaux, échanges et coopérations à l’échelon international dans le domaine des arts médiatiques et des initiatives open-source. Avec le festival annuel «Seasons of Media Arts», Karlsruhe va instaurer un dialogue parmi les villes du réseau et inviter des artistes, scientifiques et activistes du numérique. Également au programme: l’établissement et le développement de relations de collaboration avec des institutions et des artistes dans les villes UNESCO des arts médiatiques ainsi que l’octroi de bourses de voyage aux artistes, acteurs culturels et hackeurs de Karlsruhe. Ce fonds servira aussi à financer des résidences pour des artistes médias victimes de persécutions politiques.

 

6. Collaboration et échange avec des partenaires dans les pays du Sud global

La scène des arts médiatiques de Karlsruhe établira et renforcera les contacts dans le domaine de l’art média avec des acteurs et institutions des pays du Sud. Il est prévu ainsi d’intensifier l’échange entre «Independent Days – International Filmfest» et le «Ngalabi Film Festival» à Kampala. L’Académie des beaux-arts de Karlsruhe renforce les échanges artistiques sur l’axe nord-sud en collaboration avec des universités partenaires au Burkina Faso et au Ghana. Le ZKM prolongera ses relations existantes avec l’Afrique, l’Asie et l’Amérique latine.

Partner

  • KME Karlsruhe Marketing and Event Ltd
    KME Karlsruhe Marketing and Event Ltd
  • KTG Karlsruhe Tourism Ltd
    KTG Karlsruhe Tourism Ltd
  • K³ Kultur- und Kreativwirtschaftsbüro Karlsruhe
    K³ Kultur- und Kreativwirtschaftsbüro Karlsruhe
  • Service des affaires culturelles de la Ville de Karlsruhe
    Service des affaires culturelles de la Ville de Karlsruhe
  • Ville de Karlsruhe, relations extérieures et marketing stratégique
    Ville de Karlsruhe, relations extérieures et marketing stratégique
  • ZKM | Centre d’art et des médias
    ZKM | Centre d’art et des médias